Médecine & Soins

Troubles sexuels : et si on en parlait ?

Troubles sexuels
Dysfonctions sexuelles, absence de désir ou d’orgasme, douleurs, violence, problèmes d’érection ou d’identité sexuelle… les troubles de la sexualité sont divers et touchent de nombreuses personnes. Parler de sexualité est parfois gênant ou tabou, et trop souvent le sujet est évité et le trouble persiste. Selon la Dre Elena Rota, responsable de la consultation de sexologie à l’Hôpital du Valais « la santé sexuelle contribue à notre état de bien-être et fait partie de notre vie quotidienne ». Les troubles sexuels ne sont pas une fatalité et peuvent être pris en charge. À l’hôpital de Sion, une nouvelle consultation de sexologie apporte son aide spécialisée aux personnes dans le besoin.

Pour qui ?

La consultation de sexologie s’adresse à tout individu, féminin ou masculin, sans limites d’âge, ayant des troubles, besoins, doutes ou questions relatives à la santé sexuelle. L’intéressé peut s’y rendre seul ou en couple.

Les troubles sexuels peuvent être variés :

  • Dysfonctions sexuelles :
    • chez la femme : dyspareunie, vaginisme, douleurs diverses, etc.
    • chez l’homme : trouble de l’érection, éjaculation précoce ou retardée, etc.
  • Insatisfaction sexuelle dans le couple
  • Absence de désir ou d’orgasme  
  • Troubles de l’identité sexuelle
  • Violence sexuelle
  • Paraphilies : fantaisies imaginatives sexuellement existantes envers des personnes non consentantes ou des objets inanimés, ou qui limitent la liberté d’autrui.

Quand faut-il consulter ?

Il est conseillé de consulter lorsque le trouble sexuel génère un stress pour la personne concernée et affecte son bien-être personnel, sa relation de couple ou sa vie sociale. « Si une personne n’a pas de désir sexuel, son partenaire non plus, et qu’ils se contentent d’avoir des rapports sexuels une fois par année, il n’est pas nécessaire de consulter ! » illustre la Dre Rota. « Le but de ces consultations n’est pas de juger pathologique une situation, mais de comprendre et essayer d’améliorer la satisfaction sexuelle de l’individu ou du couple ».

De quoi parle-t-on ?

Dans une consultation, tout thème touchant à la sexualité peut être abordé.

Pour de nombreuses personnes, il n’est pas facile de parler de sexualité. En parler, c’est dévoiler une partie de son intimité et l’idée de honte est souvent ressentie. Le rôle premier du médecin est de comprendre au mieux la situation du patient, de s’adapter à son interlocuteur, mais aussi de lui expliquer que la sexualité est un phénomène tout à fait normal qui fait partie de notre quotidien.

Régulièrement, le médecin se retrouve confronté à des patients qui méconnaissent leur anatomie. Le professionnel va donc en parler, c’est-à-dire qu’il va expliquer au patient la composition et le fonctionnement des organes masculins et féminins. La Dre Rota précise : « Il est important de connaître son corps. Si nous ne sommes pas à l’aise avec notre corps, nous ne le serons pas avec l’autre. »

Troubles sexuels : d’où viennent-ils ?

Lors d’un trouble, le médecin va questionner le patient afin de déterminer la nature du problème, ainsi que le niveau de stress associé :

  • Trouble primaire ou secondaire : s’il s’agit d’un dysfonctionnement qui a toujours existé ou s’il est apparu par la suite.
  • Trouble généralisé ou situationnel : si le trouble provient d’une situation précise ou non, par exemple : un nouveau partenaire, l’arrivée d’un enfant, un choc émotionnel, etc.
  • Trouble d’origine organique, psychologique ou mixte (organique et psychologique).

Pourquoi avoir ouvert une consultation de sexologie à l’Hôpital du Valais ?

Proposer une consultation de sexologie à l’Hôpital du Valais provient d’un besoin fréquemment mentionné par les gynécologues. Passant généralement par toutes les étapes clés (puberté, premières rencontres, contraception, grossesse, fertilité, ménopause, etc.), le gynécologue est souvent considéré comme LE médecin de la vie d’une femme. Une certaine intimité se crée entre la patiente et le médecin, ce qui amène couramment la patiente à se confier sur ses troubles sexuels et ceux de son partenaire. Au quotidien, il est difficile pour le professionnel d’apporter son aide et de donner une suite à cette confiance installée. D’où l’utilité de proposer une consultation avec des professionnels spécialisés en sexologie, afin de garantir aux patients un suivi adéquat.

Les explications du Dr Schneider et de la Dre Rota sur l’origine de la consultation :

Comment dois-je m’y prendre pour consulter ?

Les personnes souhaitant solliciter un rendez-vous peuvent le faire de deux manières :

  • Contacter le secrétariat du Service de gynécologie de l’hôpital de Sion au 027 603 42 16.
  • En parler à son gynécologue ou médecin traitant qui les redirigera, en cas de nécessité, vers la consultation de sexologie.

Plus d’informations sur : Consultation de sexologie

Cet article vous intéresse ? Lisez également : L’infertilité : plus répandue que vous ne l’imaginez

* Afin de rendre la lecture plus aisée, nous avons fait le choix de ne pas retranscrire les doubles formulations « masculin/féminin » dans le texte.
Nous remercions les lectrices de leur compréhension.

À propos de l'auteur

Malika Storelli

Collaboratrice spécialisée en communication

À propos de l'auteur

Francesca Genini-Ongaro

Collaboratrice spécialisée en communication

Laisser un commentaire