Médecine & Soins Prévention & Conseils

Grossesse : quel est le rôle d’une sage-femme conseillère ?

Nombreuses sont les femmes qui vivent une grossesse difficile. Depuis 2008, les sages-femmes conseillères du Pôle de Gynécologie-Obstétrique du Centre Hospitalier du Valais Romand (CHVR) offrent un soutien en périnatalité afin d’aider les futurs parents à se préparer au mieux à la naissance et à la parentalité. Nous avons rencontré Marie-Estelle Schwab Hillewaere, sage-femme conseillère à l’hôpital de Sion.


Marie-Estelle Schwab Hillewaere, sage-femme conseillère

D’où est né le besoin de créer une consultation de sages-femmes conseillères ?

Nous avons remarqué, pendant les suivis de grossesse, qu’il existe un certain nombre de femmes, ou de couples, en situation de vulnérabilité sur le plan psychologique, économique ou social. Notre consultation permet d’apporter de l’écoute et un soutien concret avant l’arrivée du bébé, afin d’aider les familles en situation de vulnérabilité à retrouver un climat de sérénité qui leur permette d’accueillir l’enfant à venir dans de meilleures conditions.  

À qui s’adresse votre consultation ?

Notre consultation s’adresse à tous les futurs parents, femmes, hommes ou couples (familles traditionnelles, recomposées, monoparentales ou homoparentales) qui ont prévu d’accoucher à l’hôpital du Valais et ressentent le besoin d’être accompagnés pour des raisons très différentes, telles que :

  • Vécu de grossesse difficile  
  • Conditions financières et/ou sociales précaires
  • Isolement social
  • Fragilités émotionnelles (dépression ou antécédents particuliers)
  • Adolescence
  • Violences conjugales (viols, coups, menaces, etc.)
  • Dépendance (drogues, alcool, etc.)
  • Mutilation génitale
  • Diagnostic prénatal difficile
  • Accompagnement lors d’un deuil périnatal
  • Accouchement confidentiel
  • Adoption de l’enfant à naître

Comment se déroule un entretien en conseil périnatal?

Nos entretiens durent environ une heure et peuvent être demandés à tout moment de la grossesse. Nous offrons avant tout un espace d’écoute, un temps d’échange autour de la naissance pour permettre aux futurs parents d’exprimer ce qui les préoccupe. Les thèmes abordés sont, par exemple :

  • Le vécu physique et émotionnel lié à la grossesse
  • Le projet de naissance
  • Le déroulement de la grossesse, l’accouchement, le séjour à la maternité, le retour à domicile avec le bébé, l’allaitement
  • Les attentes face aux professionnels à la maternité
  • Les inquiétudes relatives à la santé de la mère ou du bébé
  • Les changements qui surviennent dans le couple ou au niveau personnel, au travail, au sein de la famille
  • Les difficultés financières
  • Le soutien à mettre en place
  • La coordination du réseau de soin autour de la famille
  • La préparation à la naissance

Quel type de soutien apportez-vous ?

Nous sommes, parfois, juste un lieu où les patientes viennent déposer leurs vécus et leurs problèmes. Souvent, le fait de mettre sur papier ce qui les préoccupe et de réfléchir aux options qui sont à disposition pour les accompagner suffit à les aider. Nous avons tendance à penser pouvoir trouver les solutions ailleurs, alors que souvent elles sont en nous ou dans notre entourage. Le rôle de la sage-femme est aussi d’aider les patientes à voir les choses qui vont bien et sur lesquelles elles peuvent s’appuyer pour se construire. Nous avons un rôle très actif dans la coordination de la plateforme périnatale et travaillons en étroite collaboration avec les autres professionnels en périnatalité, au sein de l’Hôpital du Valais (gynécologues, pédiatres, psychiatres et pédopsychiatres de liaison, etc.), mais aussi  dans le cadre du réseau extrahospitalier (assistantes sociales, sages-femmes indépendantes, infirmières puéricultrices, gynécologues, psychiatres, pédopsychiatres, pédiatres, etc.).

En quoi une sage-femme conseillère est-elle différente d’un psychologue ?

Nous prenons en compte la part émotionnelle des patientes, mais nous n’avons pas une formation de psychologue. Nous dépendons du Pôle de Gynécologie-Obstétrique de l’hôpital de Sion et nous sommes avant tout des sages-femmes, c’est-à-dire des professionnelles du terrain, formées en périnatalité. Notre rôle est d’aider les patientes et les couples à se positionner par rapport à un événement très concret : l’arrivée du bébé.

La sage-femme focalise son attention sur un accompagnement très concret, la grossesse, un enfant à venir, un processus de parentalité qui est en train de se construire. Ce qui est de l’ordre de l’émotionnel et de la pensée est très abstrait, très intime et difficile à traduire en mots. Souvent, il est plus facile, pour les futurs parents, d’aborder une difficulté par ses aspects concrets.

Êtes-vous tenue au secret professionnel ?

Oui. Nos consultations sont absolument confidentielles. Il y a beaucoup de choses qui se disent dans notre bureau mais la majorité des échanges restent entre les patients et nous. Ce qui est communiqué aux équipes médico-soignantes fait l’objet d’un rapport transparent. Nous relayons uniquement les informations que les patientes sont d’accord de transmettre.

Comment consulter ?

Les entretiens en conseil périnatal ont lieu sur rendez-vous le mercredi, jeudi et vendrediUne permanence téléphonique est proposée ces mêmes jours au numéro 027 603 85 18. Les autres jours, un répondeur est à votre disposition.

Sages-femmes conseillères

  • Joëlle Cheviron
  • Marie-Estelle Schwab Hillewaere
  • Nathalie Schwitter

Adresse

Hôpital du Valais
Pôle de Gynécologie-Obstétrique
Étage E, salle n° 552
Av. du Grand-Champsec 80
1951 Sion

Plus d’informations sur: Consultation en périnatalité (sage-femme conseillère)

Interview de Marie-Estelle Schwab Hillewaere, sage-femme conseillère à l’hôpital de Sion

À propos de l'auteur

Francesca Genini-Ongaro

Collaboratrice spécialisée en communication

1 Comment

Laisser un commentaire