Prévention & Conseils

Épaule douloureuse, que faire ?

épaule - Schulter - physiothérapie - physiotherapie

L’épaule est une articulation très complexe. Après 50 ans, les douleurs à l’épaule sont fréquentes et peuvent avoir un impact conséquent sur les gestes bénins du quotidien.

Ces douleurs sont souvent dues à une pathologie appelée « tendinopathie de la coiffe des rotateurs ». Cette tendinite peut aller jusqu’à provoquer une impossibilité à réaliser certains gestes en cas de rupture tendineuse. Bien que la guérison soit longue, des solutions existent.
Explications de Christophe Baur, chef médico-thérapeutique à l’Hôpital du Valais, site de Martigny.

Tendinopathie de la coiffe des rotateurs

La tendinopathie de la coiffe des rotateurs peut être d’origine mécanique, dégénérative mais peut également provenir d’un surmenage (pratique sportive intensive, travail manuel sollicitant fortement le bras et l’épaule, etc…). Cette pathologie est la cause la plus fréquente des douleurs de l’épaule et son incidence augmente avec l’âge.

La coiffe des rotateurs

La coiffe des rotateurs est un ensemble de quatre muscles entourant l’épaule (sous-scapulaire, sus-épineux, sous-épineux, petit rond) qui ont pour but de contribuer à la stabilisation de cette articulation et permettent ainsi une grande variabilité de mouvement.

Traitement de l’épaule douloureuse

Le traitement de choix de cette pathologie est la physiothérapie. Cette dernière peut être combinée à une prise d’antalgiques (paracétamol et anti-inflammatoires) ce qui permet de diminuer, voire faire totalement disparaître les symptômes.

En physiothérapie, les principaux buts recherchés sont de :

  • lutter contre la douleur (ultrasons, onde de choc, taping, thérapie manuelle, …)
  • retrouver les amplitudes des mouvements (thérapie manuelle, mobilisation articulaire, …)
  • renforcer les muscles stabilisateurs et abaisseurs de l’épaule (programme de San Antonio, travail manuel, salle de force, compex, …). Voici deux brochures pouvant vous aider à renforcer les muscles de vos épaules :
  • corriger les éventuelles dysbalances musculaires (groupes musculaires trop fort par rapport à d’autres)
  • lutter contre les éventuelles dyskinésie d’épaule (très souvent en lien direct avec cette pathologie). Consultez la brochure « Exercices pour renforcer les muscles stabilisateurs de l’omoplate »
  • mettre en place un programme d’exercice à domicile en collaboration avec son physiothérapeute afin d’augmenter l’efficacité du traitement réalisé

Si vous vous reconnaissez, n’hésitez pas à en parler à votre médecin traitant ou à votre physiothérapeute.

Quelques séances de physiothérapie devraient vous aider à vous sentir rapidement mieux et vous permettront de reprendre vos activités de la vie quotidienne et sportives, dans les meilleurs conditions et délais.

Cet article vous intéresse ? Lisez également l’article « Mal de dos, comment y remédier ? »

À propos de l'auteur

Jessica Salamin

Collaboratrice communication - Spécialisée médias sociaux

Laisser un commentaire